Nos Actualités

....

Atelier DSI confection de masques
Masques de protection Covid-19
Séminaire Managers DSI 2019
Ax-les-Thermes
Accompagnement Social
DSI Occitanie
Académie DSI
Formation des Managers aux Ressources Humaines
DSI Île-de-France
Pascal EYMERY et Jean-Louis RIBES présentent les grandes lignes pour 2019
DSI Atlantique
Inauguration Plate-forme Formation FAO
Séminaire des Managers de DSI
DSI - Entreprise Adaptée Occitanie
DSI - Distribution Services Industriels
Entreprise Adaptée Toulouse
Distribution Services Industriels
Accueil
Distribution Services Industriels
Activateur de progrès
Distribution Services Industriels
DSI Informatique

À la découverte de DSI AURA

DSI Aura 18 02 2021

À la découverte de DSI Aura et son Directeur Jean-Baptiste BOULLET

Pouvez-vous nous présenter DSI Auvergne – Rhône-Alpes et ses activités principales ?

DSI Auvergne – Rhône-Alpes est née à Lyon, il y a un peu plus de deux ans. C'est donc la dernière région de DSI et elle compte aujourd'hui une trentaine de collaborateurs·rices, principalement actif·ives sur deux pôles d’activité : la logistique au sens large et la confection textile.

Le pôle logistique s’articule notamment autour d’un partenariat-clé avec Auchan Caluire, qui a permis l’embauche de onze personnes en C.D.D. Tremplin (en juillet 2020, pour une durée d’un an) sur des métiers, entre autres, d’hôte·esse de caisse, de mise en rayon et de préparation de commandes pour le drive. Quant au pôle confection textile, qui a été lancé à la fin du premier confinement dû à la Covid-19, il propose aujourd’hui une variété d’activités en termes de techniques de couture, contribuant à la production de masques Tissages de Charlieu (masques en tissu composés de trois couches), de masques Sourire® Odiora (masques avec une visière transparente, permettant aux malentendant·es de lire sur les lèvres) et de sacs en tissu (ou « Tote bags »). Et nous travaillons actuellement pour étendre cette activité, dans les mois qui viennent, aux T-shirts (avec le réseau Résilience).

Confection Masques DSI Aura

Par la suite, il s’agira de développer en priorité deux autres métiers – pour lesquels il y a une forte demande aujourd’hui – autour du développement informatique d’une part et de la maintenance multi-technique (électricité, plomberie, chauffage, isolation, climatisation, etc.) d’autre part.

 

Comment se déroule un accompagnement au sein d’une Entreprise Adaptée telle que DSI Auvergne – Rhône-Alpes ?

Par exemple, dans le cadre du partenariat avec Auchan Caluire, nous avons mis en place des formations spécifiques et adaptées. Ensuite à partir de juillet 2020, nous avons embauché des personnes pendant un an en C.D.D. Tremplin et nous les accompagnons aujourd'hui sur les trois piliers d'accompagnement de DSI (professionnel, métier et social) pour faire en sorte qu'il·elles soient en mesure d'être embauché·es chez Auchan Caluire par la suite. Aujourd’hui cela se passe très bien, tellement bien que nous travaillons à mettre sur pied une deuxième promotion sur ces métiers-là.

Plus généralement, DSI Auvergne – Rhône-Alpes est une entreprise à taille humaine, qui permet d’être proche des collaborateur·rices. De toutes façons, je me dis – non seulement par appétence mais aussi par nécessité – qu’il faut mettre les mains dans le cambouis. Une Entreprise Adaptée c'est une entreprise qui se confronte à la réalité du métier, des difficultés que peuvent comporter les postes de travail, et qui cherche à adapter cette réalité aux personnes que nous embauchons. Donc nécessairement il faut être sur le terrain, on ne peut pas lancer une Entreprise Adaptée sans être sur le terrain.

A quoi ressemblait DSI Auvergne – Rhône-Alpes à ses débuts ?
Quel a été votre parcours avant de rejoindre DSI ?

En fait quand j'ai commencé en septembre 2018, j’étais tout seul et je travaillais dans un espace de coworking dans Lyon. Mon rôle, c’était de développer DSI dans la région Auvergne – Rhône-Alpes. D’abord, il a fallu s’approprier les règles et le fonctionnement de l’Entreprise Adaptée, découvrir DSI (ses pratiques, ses métiers, ses femmes et ses hommes), faire une étude de marché et rencontrer des acteurs… Pour ensuite, sur la base de ce travail préliminaire, construire un projet que nous avons présenté à la DIRECCTE en vue d’obtenir l'agrément Entreprise Adaptée, qui nous a été attribué en décembre 2019.

Initialement, j’ai une formation d’ingénieur et je me suis lancé dans cette voie, avec l’idée d’acquérir des compétences à travers des métiers qui me pourraient me servir plus tard… en sachant intérieurement que je prendrai un virage un jour, pour m'investir dans un métier qui aurait du sens pour moi. Puis en me projetant avec ma compagne à Lyon, j’ai pensé que c’était peut-être le moment de faire cette transition, pour rejoindre l’économie sociale et solidaire après quelques années d'expérience professionnelle en tant que consultant.

Après avoir rencontré Pascale Eymery puis Jean-Louis Ribes, j’ai compris que je me retrouvais vraiment dans les valeurs qu’il·elles portaient, notamment celles de compétence et de convivialité. Compétence au sens professionnel, c'est à dire être performant en tant qu’Entreprise Adaptée, dans notre métier ; et convivialité au sens humain, c’est-à-dire faire attention à l'autre. Par la suite, en rencontrant plusieurs équipes dans les différentes régions, j’ai pu voir que ces valeurs étaient effectivement appliquées sur le terrain.

Est-ce que l’activité de confection textile était prévue dans le projet de départ ?

Non, pas du tout ! (rires) Et d'ailleurs c’est peut-être ce qui fait la force de DSI à Lyon : l'agilité que nous pouvons avoir pour répondre à ce type de demande. Quand nous nous sommes lancé·es sur ce sujet, nous partions de zéro et en une semaine, il a fallu acheter des machines, recruter des personnes, trouver des locaux et faire en sorte que tout se mette bien en place. Donc – et c'est vraiment l'histoire de DSI d'une manière générale mais en particulier de Lyon – notre force c’est cette capacité à trouver des solutions quand il y a un besoin qui est manifesté pour créer de l'emploi.

Aujourd’hui nous avons un réel objectif de pérenniser cette activité, puisqu’il y a une vraie opportunité sur ce marché-là aujourd'hui en France. La confection textile c'est un secteur en France qui était sinistré depuis une vingtaine d'années : tout est parti à l'étranger, mais on s'est rendu compte récemment que d'une part il y avait des vertus à ce que ce soit confectionné localement que ce soit des vertus sociales, environnementales, etc. Et d'autre part, le modèle "Entreprise Adaptée" s’y prête particulièrement. C’est-à-dire que nous avons un rôle à jouer, dans le territoire, sur ce métier en particulier, qu’il y a vraiment des compétences. Et c'est la deuxième raison qui nous pousse à vouloir pérenniser, puisqu’il y a des personnes qui sont très qualifiées, en situation de handicap, dont c'est vraiment le projet professionnel de travailler durablement sur ces métiers.

Quelle est la vocation de DSI Auvergne – Rhône-Alpes et qu’est-ce qui vous réjouit le plus finalement ?

Je me dis que nous avons a répondu à la plus grande question que nous avions en arrivant : nous savons créer de l'emploi, nous savons accompagner les personnes qui ont un travail et ces personnes peuvent être heureuses de travailler chez nous. Maintenant nous réfléchissons à comment prolonger cette démarche, puisqu’aujourd'hui il y a encore énormément de personnes en situation de handicap qui recherchent un emploi dans la région. C'est à la fois une situation personnelle très difficile, mais aussi beaucoup de compétences que nous n’arrivons pas à capter aujourd'hui. Notre objectif c’est d’arriver à s'adresser au plus grand nombre en cherchant de nouveaux métiers, en développant de nouvelles compétences, et à faire en sorte que le plus de personnes possibles puissent s'épanouir au travail.

Et donc ce qui me réjouit le plus, ce sont les histoires individuelles en fait. C’est quand nous arrivons à trouver des solutions pour des personnes qui avaient du mal à en trouver avant. Et l'exemple d'Alice, il est excellent ! Alice, c'est une personne extrêmement motivée, qui a fait pleins de stages qui se sont toujours très bien passés… sauf que personne ne voulait lui donner sa chance sur le terrain. Nous, via le C.D.D. Tremplin, nous avons pu lui permettre de prouver qu’elle valait autant que quelqu'un·e d'autre à son poste. Aujourd'hui elle s'épanouit et tout le monde est ravi de son travail… donc ce sont ces histoires (et réussites) individuelles qui fleurissent et qui font que nous sommes très fier·ères de ce que nous faisons.

Qu’auriez-vous envie de dire aux collaborateur·rices de DSI Auvergne – Rhône-Alpes ?

Eh bien, j'ai envie de leur dire bravo et merci ! Parce qu'en réalité si cela fonctionne aujourd'hui, c'est grâce à eux·elles. C'est à dire que c'est, ce sont les premiers·ères arrivé·es qui montrent la voie qui prouvent que c'est possible et c'est grâce à leur travail, que nous pouvons créer d'autres emplois derrière. Je pense que toute personne qui arrive aujourd'hui chez DSI peut remercier les personnes qui étaient là avant, parce que c'est grâce à leur travail que nous pouvons créer d'autres emplois. Donc, encore une fois, merci et bravo.

Conditionnement Restos du coeur

Les grandes étapes de DSI Auvergne – Rhône-Alpes :

  • septembre 2018 > démarrage du projet
  • décembre 2019 > obtention de l’agrément Entreprise Adaptée
  • mai 2020 > lancement de l’activité confection textile
  • juin 2020 > emménagement dans les nouveaux locaux
  • juillet 2020 > embauche des collaborateur·rices en C.D.D. Tremplin sur des métiers de la grande distribution

 Contact :

Jean-Baptiste BOULLET
Directeur région Auvergne Rhône-Alpes
Mobile : +33 (0) 7 62 38 67 12
Adresse : 9 allée Irène Joliot-Curie, 69800 SAINT PRIEST

Propos recueillis par Idil ONCUOGLU, chargée de Communication à DSI - Février 2021

Offres d'emplois

EMPLOIS TREMPLIN DSI EA

© 2017 DSI. Tous droits réservés. Conception Com3elles