Nos Actualités

....

Atelier DSI confection de masques
Masques de protection Covid-19
Séminaire Managers DSI 2019
Ax-les-Thermes
Accompagnement Social
DSI Occitanie
Académie DSI
Formation des Managers aux Ressources Humaines
DSI Île-de-France
Pascal EYMERY et Jean-Louis RIBES présentent les grandes lignes pour 2019
DSI Atlantique
Inauguration Plate-forme Formation FAO
Séminaire des Managers de DSI
DSI - Entreprise Adaptée Occitanie
DSI - Distribution Services Industriels
Entreprise Adaptée Toulouse
Distribution Services Industriels
Accueil
Distribution Services Industriels
Activateur de progrès
Distribution Services Industriels
DSI Informatique

DSI prend soin de votre smartphone

Atelier reparations smartphones DSI web21

Marie-Héloise Vincent, responsable du service Recherche & Développement, gère l’équipe de l’atelier de réparation téléphonique à DSI Pinsaguel. Elle nous ouvre les portes de l’atelier et nous présente les membres de l’équipe.

L’atelier : reconditionnement et réparation de smartphones

Vous souhaitez changer de smartphone et vous avez entendu parler de produit « reconditionné »… mais qu’est-ce au juste ? C’est un smartphone qui a appartenu à une personne pendant une certaine période, et qui est récupéré par des spécialistes dans le but de le remettre en état : suppression d’anciennes données, remplacement d’éléments abîmés (écran…) ou insuffisants (batterie…).

Depuis juin 2020, DSI s’est justement spécialisée dans le reconditionnement de smartphones en lançant son atelier à Pinsaguel. Les smartphones reconditionnés par l’équipe sont actuellement vendus sur la plateforme Backmarket, l’idée étant de pouvoir à terme varier les boutiques en ligne dédiés à ce marché.

L’atelier de Pinsaguel propose également un service de réparation de téléphones, qui s’adresse aux particulier·ères comme aux entreprises et collectivités. Aujourd’hui les smartphones endommagés sont réparés sur place, mais Marie-Héloïse étudie les possibilités de créer un service itinérant du côté de Toulouse.

L’équipe de l’atelier :

Sidi Mohammed

Sidi Mohammed est arrivé à DSI en juin 2018 au service « Facility Management » pour faire de la maintenance d’imprimantes. Durant la crise sanitaire son activité diminue, mais Sidi Mohammed adopte la réactivité de DSI en variant les missions : petite mécanique pour de la menuiserie, découpage de masques… jusqu’en octobre 2020, où il intègre l’atelier de réparation téléphonique.

Auparavant, Sidi Mohammed a été auto-entrepreneur dans la formation en habilitation électrique pendant sept ans, avant de gérer l’installation d’usines agro-alimentaires à l’international durant six ans. C’est le besoin de stabilité qui lui a donné envie de rejoindre DSI, dont il loue la bienveillance : « les autres entreprises s’intéressent aux chiffres, mais DSI prend en compte le côté humain ».

Rachid

C’est en suivant une formation en informatique auprès du CRIC, que Rachid a été mis en contact avec DSI, puis embauché en 2012. Depuis, le parcours de Rachid – initialement diplômé d’un DUT en maintenance industrielle – se définit par la diversité, car il a été : câbleur, régleur sur machine-outil, chef d’équipe intralogistique, responsable « moyens vides », imprimeur et réparateur d’ordinateurs.

En juin 2020 son manager lui propose de rejoindre l’atelier de Pinsaguel, qui lui apporte satisfaction : « J’aime le défi. Je prends un téléphone, je le répare, je le teste : hop tout marche ;  ça fait plaisir ! ». Rachid y travaille à mi-temps, pour des raisons de santé, et apprécie que DSI considère ses contraintes médicales, ce qui lui permet de : « continuer à travailler, être utile dans la vie… ça crée un équilibre ».

Nicolas

Depuis son arrivée chez DSI – qu’il a connue grâce à Cap Emploi – en 2014, Nicolas effectue différentes missions pour le service Recherche & Développement (R&D), ainsi que pour le service Système d’Information Externe (SIE) : conception et modélisation pour les Réseaux de Capteurs Thermiques Intelligents (RCTI), gestion en mécanique et informatique pour de la Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO), développement informatique autour de la conception d’avions.

Sa dernière mission a été stoppée durant la crise sanitaire, mais Nicolas a rebondi et reconditionne des smartphones depuis janvier 2021. C’est en lisant le journal interne, La Lettre de DSI, qu’il a repéré cette nouvelle activité et qu’il s’est porté volontaire. Pour Nicolas, DSI s’applique à faire correspondre son environnement de travail et les contraintes liées à son handicap. Cela le conforte, d’autant plus qu’il n’y a : « pas de pression, ce qui permet de laisser les compétences s’exprimer ».

David

Avant de rejoindre DSI en 2017, David a été coiffeur pendant vingt ans, dont sept à son compte. Après avoir obtenu une RQTH liée aux risques chimiques de son précédent métier, David est suivi par Cap Emploi, qui organise une journée d’information avec différent·es recruteur·euses. Il y rencontre DSI et décroche un poste de coordinateur en logistique industrielle pour des missions externes.

Puis, de nouvelles contraintes de santé conduisent David à stopper sa mission en 2020. Parmi les propositions de reclassement, c’est celle de Pinsaguel qu’il concrétise en janvier 2021, où il bénéfice d’ailleurs d’un espace de travail adapté à ses besoins médicaux. David apprécie le fait que DSI – et particulièrement Marie-Héloïse – soit à l’écoute et à la recherche de solutions, comme : « le fait d'avoir pris ici en janvier trois personnes au lieu de deux, je trouve ça bien d'essayer de privilégier la solidarité ».

Sébastien

Sébastien fait partie de l’équipe « réparation téléphonique » depuis le lancement en juin 2020. Ce qui lui plaît dans cette nouvelle activité, c’est la partie informatique (diagnostic, logiciel, test) ainsi que la relation-client. Précédemment, Sébastien a fait de la Gestion Electronique de Documents (GED) au service Numérisation, puis des tests informatiques sur un logiciel de facturation chez les clients.

Sébastien est arrivé à DSI en 2009. Malgré quelques arrêts-maladie au début, il a fait preuve de détermination et remercie DSI pour sa confiance. D’ailleurs, il n’est plus malade depuis cinq ans : « je me sens un peu protégé, par rapport à une entreprise ordinaire où il y aurait plus de pression». Par la suite, il projette d’évoluer et a commencé à se former, grâce à un planning aménagé par sa manager.

Daniel

Daniel est un collaborateur de DSI depuis juin 2019. Il effectue une mission de support informatique dans le secteur aéronautique, jusqu’au premier confinement dû à l’épidémie de la Covid-19. A ce moment, où DSI s’active pour « trouver des activités pour les gens, ce qui était génial pour ne pas licencier », il fait de la confection textile, puis intègre l’atelier de Pinsaguel en juin 2020.

Après avoir travaillé pendant dix ans chez T-Systems, Daniel obtient son BTS TSSI (Technicien Supérieur de Support Informatique) à l’AFPA, où il rencontre un futur collègue de DSI. Mais c’est surtout grâce à son côté autodidacte et bilingue anglais (il a vécu plusieurs années au Canada) qu’il a appris à réparer des téléphones à partir de tutoriels. Il aime beaucoup la mentalité de DSI qu’il trouve douce et compréhensive : « Là c'est beaucoup plus humain, donc oui je me sens super bien ».

Avril 2021 – Propos recueillis par Idil ONCUOGLU, Chargée de Communication DSI
Contact web

Offres d'emplois

EMPLOIS TREMPLIN DSI EA

© 2017 DSI. Tous droits réservés. Conception Com3elles